Page 4 - XLIM - La Lettre n°20
P. 4

DEUX NOUVEAUX LABORATOIRES COMMUNSINOGYRODéposé conjointement par XLIM et la PME INOVEOS (basée à Brive) à l’appel de novembre 2015, le LabCom INOGYRO, sélectionné par l’ANR, a été créé le 1er février 2016 pour une durée de 3 ans.Il a pour objectif le développement d’une méthodologie de concep- tion, de réalisation et de mesures de nouveaux composants non réciproques (circulateurs, isolateurs, déphaseurs...) à base de ma- tériaux ferrites. Ces composants, fortement utilisés dans le domaine des hyperfréquences, sont très délicats à mettre au point (particuliè- rement les circulateurs). Il n’existe pas de méthode  able pour cela. Pour répondre à un cahier des charges, les industriels sont obligés aujourd’hui encore de partir de designs existants qu’ils font évoluer « au coup par coup » grâce au savoir-faire de quelques spécialistes. Ces réglages sont longs, fastidieux, coûteux et ne garantissent pas une solution optimale. Il est en outre di cile d’imaginer de nouveaux designs. C’est pourquoi la société INOVEOS, qui conçoit et commer- cialise ce type de composants, et le laboratoire XLIM, qui travaille depuis plusieurs années sur la modélisation de dispositifs à base de ferrites (antennes, circulateurs, etc.), ont décidé de s’associer pour proposer une nouvelle méthode de conception qui permettrait de diminuer les temps de mise au point et autoriserait la conception de nouveaux designs.Le programme scienti que comporte plusieurs phases :  La première phase a pour objectif la mise au point d’une méthodologie de conception  able des circulateurs « massifs » (type triplaque par exemple, etc.).X-LASElle passera par une bonne maîtrise de la magnétostatique et une modélisation  able du matériau ferrite (modèle de tenseur approprié, homogénéité du champ, etc.), une validation par comparaison simulation/mesure sur un dispositif connu puis la conception d’un nouveau dispositif. Cette nouvelle méthodo- logie devra notamment permettre de répondre plus rapide- ment aux besoins spéci ques non adressés par les designs« standards » largement di usés à travers le monde et donc être performante pour des besoins, soit large bande soit bande étroite, mais avec des performances accrues.  La deuxième phase aura pour vocation d’initier les travaux conduisant à la miniaturisation des dispositifs non réciproques. Elle nécessitera l’utilisation de ferrites en couches minces, auto aimantés si possible.  Une troisième phase aura pour objectif d’aborder la modélisa- tion des dispositifs de puissance.La subvention de l’ANR pour INOGYRO est de 300 000 € (pour un budget total d’1 million d’euros sur 3 ans).CONTACTSthierry.monediere@xlim.fr blenoir@inoveos.comCréé par l’Institut de recherche XLIM et la société CILAS, le laboratoire commun X-LAS s’inscrit dans le domaine de l’optique photonique. Il a pour objectif de réaliser des lasers innovants à destination d’applications militaires ou civiles.Forts d’une collaboration démarrée il y a près de dix ans dans le domaine des lasers pour des applications spatiales, XLIM et la compagnie industrielle des lasers CILAS ont créé le laboratoire commun X-LAS. Inauguré le 24 novembre 2016, il est le sixième laboratoire commun créé par XLIM avec un industriel et le premier dans le domaine de l’optique photonique.X-LAS vient renforcer une coopération technique déjà productive. Depuis 2007, cette collaboration est à l’origine d’un projet européen, de 5 dépôts de brevets, d’environ 70 publications scienti ques, et dela formation de 7 docteurs en physique. XLIM et CILAS ont notamment travaillé de concert au sein du programme FP7-Space « Clean Space », dont l’objectif était de nettoyer l’espace des débris en orbite au moyen de tirs lasers depuis le sol.Les moyens humains et matériels mis en commun au sein de X-LAS, à hauteur d’un million d’euros, serviront au développement de lasers d’architectures innovantes, de haute puissance ou à base de matériaux céramiques, pour des applications militaires (désignation de cible), ou civiles (transport d’énergie, radar optique...). X-LAS vient ainsi répondre aux besoins toujours croissants en termes de puissance, de compacité, de rendement et de robustesse des lasers.CONTACTvincent.kermene@xlim.frLA LETTRE N°20 4


































































































   2   3   4   5   6